Premières créations à 4 mains avec ma belle's' Loutch...

Inspirées de ce livre :

Couverture

Des créations, à la portée de tous (enfin, de ceux plus ou moins outillés selon les créas...) : fleurs en papier (tiens donc...), objets décos, pliages... mais aussi de véritables oeuvres d'art. Juste pour le plaisir des yeux.

Pas la prétention de donner le nom "d'oeuvre papier" à cette créa, mais plutôt contente de ce premier essai !

Le but : créer un sac cabas avec des pages de livres, vachement plus joli que ceux qu'on trouve dans les supermarchés et, surtout, unique.

DSCN6356

Tadam !

Il vous faut : 

- une vieille BD (ou vieux bouquin, ou vieille revue) abîmée et dont le destin, sans vous, aurait été de se retrouver au recyclage ;

- du rouleau plastique transparent (celui pour couvrir les livres ou celui pour faire de l'art floral), le plus fin possible

- de la colle en bombe / ou / une plastifieuse

- des ciseaux

- une chute de tissu pour les anses

- une machine à coudre

- et une copine, une belle soeur ou une tantine qui sait utiliser une machine à coudre.

 

Comment procéder :

1 - Découper les feuilles selon les dimensions désirées. En coller bout à bout si besoin. Prévoir en tout : 2 grands côtés, 2 petits côtés, 1 fond.

2 - "Feuilleter" les feuilles obtenues en les pulvérisant de colle en bombe puis en y collant une feuille de plastique transparent de chaque côté.

!! Attention !! là, je peux vous dire que la colle en bombe, c'est bien, mais c'est un peu poisseux, donc faites le sur un sous-main lavable (et pas un carton tout pourri qui va s'imbiber de colle et vous rendre la tache plus difficile, genre, ce que j'ai fait) et dans l'idéal : dehors. Parce que ça sent pas bon. Et pas sur que ça soit sain-sain tout ça.

ou alors : passer les feuilles dans la plastifieuse. C'est plus facile mais cela rendra les feuilles plus rigides. A vous de voir ce que vous préférez (ça compliquera aussi l'étape de la couture...)

3 - Assembler le sac. Pour ce faire, sortez la machine à coudre et saisissez vous de votre copine/belle-soeur/tantine et laissez lui faire tout le boulot parce que vous, vous n'y connaissez rien.

Et voilà ! 

DSCN6354

 

A bientôt !

...

Bon, ok.

Effectivement, ça a l'air facile comme ça, mais on s'est un peu arraché les cheveux, justement pour l'étape de l'assemblage. En effet, cela nécessite de coudre tous les côtés ensemble (pensez donc à y laisser une marge pour la couture !) avant d'y coudre enfin le fond, le tout sur l'envers.

DSCN6358Couture des côtés

DSCN6359Couture du fond. C'est là que c'est un peu... (je vous laisse choisir le terme approprié)

...parce qu'après il faut retourner le sac (ou "patapouïter") sans arracher toutes les coutures. Là, la méthode feuille transparente + colle en bombe semble plus probante que celle à la plastifieuse, car le résultat est plus souple, mais une fois le sac retourné, il s'est formé des bulles d'air.

DSCN6365

C'est dommage, hein ? Mais ! Cela était peut-être dû au matériau utilisé : la BD devait être en effet tombée dans le bain ou quelque chose du genre et le papier semblait un peu gras... 

Un autre essai, certes à échelle moindre, confirmerait cette théorie : 

DSCN6367

 ici, pas de problème de bulles, on a utilisé une couverture de manga (lui aussi le pauvre avait connu un sort funeste) feuilleté avec la colle en bombe et le plastique transparent et transformé en porte-cartes.

DSCN6366

A retenter, moi je dis ! En tout cas, Loutch, elle est trop forte en couture ! (Pour celles et ceux qui auraient loupé le lien plus haut, son blog c'est LOUCOUM et ses créas sont juste trop chouettes !)

Allez, quelques photos du sac, pour la route !

DSCN6357Même à l'intérieur il est joli ! 

DSCN6361

Ca va peut être donner des idées d'escapades romantiques à certains...

DSCN6362

Et vous ? Ca vous tente le cabas home made ?

EDIT du 09 février 2014 : malheureusement le cabas a mal supporté mes mauvais traitements... transporter une vingtaine d'albums était certes un peu audacieux de ma part, les coutures des anses n'ont pas tenu le choc ! Le reste par contre, nickel. Je vous conseille donc de renforcer le haut du sac et l'attache des anses pour éviter tout largage intempestif du contenu !